Est-ce bien de prendre des compléments alimentaires ?

En France comme partout dans le monde, on connait assez de personnes qui prennent quotidiennement du complément alimentaire. Le complément alimentaire est une substance qui se présente sous plusieurs formes et qui peuvent être consommé pour diverses raisons. Il est bon de souligner que ce type de produit n’a rien à voir avec les médicaments. Vous pouvez donc en consommer comme bon il vous semble, puisqu’il n’y a pas vraiment de dosage précis. Toutefois, la plupart des personnes appréhendent encore ce genre de substance. Mais est ce que le fait de prendre des compléments alimentaires ne représentent aucun risque ?

Définition d’un complément alimentaire

De nombreuses personnes qui appréhendent encore cette substance se demandent si un complément alimentaire est réellement nécessaire pour la santé. Si on s’en tient à une définition légale, le complément alimentaire est une denrée alimentaire réservée à achever le régime alimentaire normal. Ce complément se compose d’une grande concentration de nutriments ; ainsi que d’autres substances qui produisent soit un effet nutritionnel, physiologique, soit les deux combinés. Tout le monde peut se procurer du complément alimentaire sans avoir une ordonnance. Par ailleurs, on recommande de l’acheter auprès d’un magasin fiable ou une pharmacie. Il est disponible sur le marché sous forme de gélules, de pastilles, de comprimés. Il y en existe aussi sous forme de sachets de poudre ou encore des ampoules. Ils se consomment par voie orale.

Certes, le complément alimentaire se présent sous forme de dose à la pharmacie. Cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agisse d’un médicament et n’ont pas le droit à la revendication d’effet thérapeutique.

Composition d’un complément alimentaire

En général, un complément alimentaire se compose de nutriments (vitamines, minéraux), de substances physiologiques, de plantes, etc. Certains compléments alimentaires viennent avec des additifs ou des arômes ou encore des champignons. Les composants autorisés sont listés par loi en France et/ou en Europe. La composition peut varier d’un complément alimentaire à un autre. Par ailleurs, il est impératif que certaines indications soient mentionnées sur les boîtes : nom des catégories de nutriments composants, portion journalière recommandée, avertissements et contre- indications. Toutes ces informations sont nécessaires pour que les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation équilibrée. Il existe quelques allégations santé autorisées en ce qui concerne le bien- être ou le maintien d’une meilleure santé par exemple.

Utilité d’un complément alimentaire

Pour un grand nombre de personnes, une alimentation équilibrée et variée fournit à l’organisme les nutriments nécessaires. Mais que fait le complément alimentaire dans tout ça. Ce produit est sollicité par des personnes aux situations particulières ou qui connaissent un déficit nutritionnel ou encore en cas d’addiction. Les compléments alimentaires sont souvent recommandés pour une situation de carence avérée ou un risque de carence. Pour repérer ce genre de problème, il suffit de porter plus d’attention sur les symptômes. Il faut également faire une enquête alimentaire et une prise de sang dans certains cas. Toutefois, il est possible que le problème soit résolu en rééquilibrant simplement son alimentation.

Risques liés à la consommation de complément alimentaire

Lorsqu’on parle de risque, on va particulièrement s’intéresser aux capsules et aux gélules. Ces produits sont souvent faits en gélatine avec un processus de production très règlementé. Toutefois, il ne présente aucun risque u niveau de la nature des contenants, puisqu’ils sont pareils que ceux de l’industrie pharmaceutique. Cependant, il faut tout de même respecter quelques précautions en fonction de la nature des ingrédients. Les acides gras par exemple, n’agissent pas toujours bien en contact de la lumière. Aussi, on recommande de toujours prendre conseil auprès d’un médecin avant de consommer un quelconque complément alimentaire. Les prises prolongées et répétées ne sont pas autorisées.