Comment soulager les problèmes respiratoires de manière naturelle ?

Prenez soin de vos poumons aujourd’hui et vous aurez plus de chances de mieux respirer dans les années à venir. Certains problèmes respiratoires sont faciles à traiter s’ils sont correctement diagnostiqués, disent les médecins, et beaucoup sont évitables. Les facteurs les plus importants liés à la santé respiratoire autres que la génétique et les antécédents familiaux sont le tabagisme, la pollution de l’air et l’obésité.

Prenez soin de votre environnement

L’environnement est l’un des facteurs qui favorisent ou diminuent les problèmes respiratoires. Pour être en pleine forme, choisissez un environnement sain et calme. En ce sens, commencez par choisir des maisons en bois. En effet, le bois est connu comme étant le matériau qui réduit la propagation des bactéries durant les temps humides et les virus durant les temps froids. En plus, il y a moins de poussières durant la construction. Et une fois que la maison est fabriquée, vous vivrez dans un endroit stable et sain. Ce qui diminue considérablement les problèmes respiratoires comme l’asthme chez les personnes sensibles.

Priorisez le café noir

Le café contient de la caféine, qui peut réduire la tension des muscles présents dans les voies respiratoires. Ce remède s’est avéré très efficace pour les personnes souffrant d’asthme. Le café noir peut améliorer la fonction pulmonaire et vous aider à surmonter le problème de l’essoufflement. Mais évitez-le si cela ne vous convient pas. Avoir du gingembre frais ou du thé au gingembre vous aide également à vous calmer. Le gingembre peut aider à réduire l’essoufflement causé par une infection respiratoire. L’herbe commune a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent réduire l’inflammation dans les poumons.

Pratiquez quelques exercices

Certaines personnes ayant des problèmes respiratoires évitent l’activité physique car cela les rend essoufflées. Mais éviter l’activité physique pourrait réduire encore plus votre fonction pulmonaire. Assurez-vous de discuter des possibilités d’un programme d’exercices avec votre médecin ou professionnel de la santé avant de commencer toute nouvelle activité. Voici quelques exemples d’activité physique qui peuvent être utiles :

·         Marche : commencez par quelques minutes chaque semaine et augmentez lentement.

·         Stretching : gardez vos muscles souples.

·         Musculation : utilisez de petits haltères à main.

·         Tai chi : pratiquez des techniques de respiration et des mouvements lents et gracieux qui peuvent aider à détendre et à rajeunir le corps, à stimuler l’énergie, à calmer l’esprit et à améliorer la posture et l’équilibre.

·         Hydrothérapie : exercice dans l’eau chaude.

Si vous commencez à vous sentir essoufflé, arrêtez-vous, asseyez-vous et pratiquez vos exercices de respiration.

Priorisez certains éléments

Le gingembre est une partie très habituelle et importante de nombreuses recettes alimentaires que nous mangeons et buvons et il offre également de nombreux avantages pour les poumons. Les qualités anti-inflammatoires provoquent une bronchodilatation chez les patients asthmatiques. Il est également crédité pour décomposer le mucus et l’expulser.

Les acides gras oméga 3 extraits du poisson sont bénéfiques pour les patients atteints de maladies pulmonaires chroniques comme une maladie pulmonaire obstructive chronique. Il possède également des propriétés anti-inflammatoires qui diminuent l’inflammation des poumons chez les patients atteints de MPOC. Outre les acides gras, l’huile de poisson protège également les poumons des infections par une bactérie appelée Haemophilus influenza.

Facebook Comments