Comment prévenir le mal des transports ?

Vous aimez voyager ou partir en road trip, mais le problème, c’est que vous avez le mal de transport ? Ne vous inquiétez pas ! Lors de votre prochain voyage, vous n’allez plus ressentir ces nausées durant le trajet. Nous allons vous apporter quelques conseils pour prévenir le mal des transports.

Prenez un médicament

La meilleure alternative pour prévenir le mal des transports est de prendre un médicament avant le voyage. Scopoderm est l’un des médicaments qui vous aident à voyager en toute tranquillité et en toute sérénité. Scopoderm est un médicament sous forme de patch. Il est utile pour éviter les nausées et les vomissements durant le trajet. Mais ce médicament est également très efficace pour soulager les vomissements dus à la consommation des médicaments lors des interventions chirurgicales. Pour un résultat satisfaisant, il est préférable de mettre le patch au moins 4 heures avant votre départ. Le traitement doit être effectué pendant plus de trois jours pour éviter les nausées et les vomissements durant le trajet.  

Asseyez-vous sur le siège avant

Regardez par la fenêtre avant et gardez votre regard fixé sur l’horizon pour aider à réguler votre équilibre. En outre, les enfants assis sur la banquette arrière doivent également être encouragés à regarder par la fenêtre. Ouvrez les bouches d’aération, allumez la climatisation ou ouvrez une fenêtre. Arrêtez la voiture et marchez quelques minutes, si nécessaire. Parlez, chantez des chansons ou écoutez de la musique pour ne pas penser à ce que vous ressentez.

Privilégiez les aliments fades aux aliments épicés

Si vous avez besoin de manger avant de prendre la route ou si vous allez manger en cours de route, mieux vaut manger des aliments fades et faciles à digérer. Ces aliments ne vont pas perturber votre estomac. Les craquelins non épicés, les céréales sèches et les barres-collations nature ont tendance à être des choix plus sûrs. Éloignez-vous des collations et des boissons très sucrées, car elles peuvent être plus dures pour l’estomac.

Regardez au loin

Au lieu de vous concentrer sur le paysage que vous traversez, choisissez un point au loin et concentrez-vous dessus. Les montagnes, les rivières et les immeubles de grande hauteur loin devant votre voiture sont d’excellents points sur lesquels se concentrer afin de réduire votre mal des transports. Lorsque vous vous concentrez sur un seul point au loin, vos yeux et votre cerveau n’ont plus besoin de traiter le paysage en mouvement autour de vous. À mesure que vous vous approchez de votre point focal, cherchez-en un autre à l’horizon et continuez à le regarder pendant que vous voyagez.

Restez hydraté

Avez-vous des maux de tête lorsque vous voyagez ? De nombreux symptômes du mal des transports peuvent être aggravés par la déshydratation. Buvez beaucoup d’eau avant de voyager et assurez-vous de ne jamais être déshydraté sur la route. Bien que ce soit une bonne idée de boire beaucoup d’eau avant et pendant les trajets en voiture, il est préférable d’éviter les liquides colorés. Les boissons gazeuses, les boissons à base de lait et l’alcool peuvent aggraver le mal des transports et doivent être évités lorsque vous voyagez. Ainsi, priorisez l’eau tiède lors du voyage.

Facebook Comments