Affiner la silhouette avec les fruits tropicaux

Les légumes et fruits ne peuvent, en aucun cas, être exclus d’un programme alimentaire minceur. Les fruits se déclinent sous différentes catégorie. Les fruits dits tropicaux en font partie intégrante. Ils se trouvent essentiellement dans les régions tropicales. Ne savez-vous pas quels fruits tropicaux manger dans le cadre de votre régime minceur ? Parcourez alors votre lecture.

La mangue

Baptisé fruit minceur par excellence, la mangue dispose de couleurs variées : jaune, vert et rouge. Chaque couleur révèle un apport nutritionnel différent mais d’une manière générale, ce fruit tropical se dote d’une teneur élevée en vitamines, plus particulièrement en vitamine A, E, K1 et C.

Ces vitamines participent surtout au développement de votre faculté mentale, au renforcement de votre densité osseuse et surtout à l’amélioration du transit intestinal. Pendant sa saison, il n’est pas bénéfique d’en abuser la consommation. En effet, une consommation excessive et trop fréquent peut donner lieu à des troubles digestifs.

L’ananas

Connu principalement par son goût très acide, l’ananas renferme une bonne quantité d’eau. Il faut noter que tout fruit riche en eau est un vecteur de satiété. L’ananas est d’emblée une belle option si vous cherchez à éliminer vos éventuels petits creux de la journée.

Ce fruit tropical s’avère être une référence parfaite en termes de minéraux. C’est vrai parce qu’il contient 19,8mg de magnésium pour 100g, 20,3mg de manganèse pour 100g, 170mg de potassium pour 100g et 11mg de phosphore pour 100g. Cette richesse exceptionnelle en minéraux contribue à l’accélération de l’oxydation des masses graisseuses. L’ananas possède aussi de plus en plus de bromélaïne, une enzyme spécifique qui multiplie par 4 sa capacité à éliminer les graisses corporelles.

Une détox ananas se vante d’être parfaite après une recette festive dotée principalement d’acides gras trans et d’acides gras saturés. En matière de vitamines, l’ananas contient peu de vitamine A, B9 et C.

La papaye

Deuxième fruit le plus rassasiant après la pomme, la papaye se dote d’une bonne quantité de papaïne. Présente entre la pulpe et l’écorce de la papaye, la papaïne est une enzyme qui facilite l’ingestion des protéines provenant de certaines nourritures.

La papaye a aussi la capacité à cicatriser les plaies en plus de favoriser l’oxydation des graisses viscérales. Ce fruit tropical améliore aussi la digestion, mais seulement. Il vous permet de lutter contre la faim du soir, et ce, de par sa haute teneur en eau. La papaye dispose aussi d’un peu de fibres alimentaires. Ce qui participe au rajeunissement des cellules et ainsi à l’élimination des radicaux libres.

La vitamine A et la vitamine C sont les types de vitamines qui gagnent le plus de place dans la papaye. Une portion de 100g contient 7,81g de protéines. Le fruit est ainsi une source de protéines végétales, tout comme les céréales.

L’avocat

Les fruits tropicaux ne mettent jamais à l’écart l’avocat. Il est un fruit réputé pour sa teneur en lipides. Si vous partez du principe que ses lipides vous font grossir, détrompez-vous désormais. Car ils renvoient aux bons lipides dits acides gras insaturés. Ceux-ci incluent acides gras monoinsaturés et acides gras polyinsaturés et les omégas 3, 6 et 9 en font partie.

Leur rôle de ces lipides dans le cadre d’un programme de régime minceur est d’extirper les mauvaises graisses connues aussi sous le nom d’acides gras saturés et d’acides gras trans. L’avocat se mange ordinairement en purée, mais vous pouvez le manger tel quel sans le réduire en purée ni ajouter du sucre là-dessus.

De cette manière, vous avez facilement une sensation de plénitude et l’envie aux grignotages est loin de vous attaquer. Une seule fois par jour peut largement suffire quant à la consommation de l’avocat. Cela permet de perdre rapidement vos bourrelets et d’affiner votre silhouette.

Facebook Comments