À quoi sert un masque chirurgical ?

Un masque chirurgical est destiné à filtrer les bactéries et à éviter de contracter un virus, comme celui de la grippe, du coronavirus ou de toute autre maladie virale. Porter un masque de protection sur le visage permettrait de minimiser les risques de contamination au Covid-19, à condition de le faire dans de bon moment. Les masques chirurgicaux servent de protection et d’hygiène.

Masque chirurgical : un dispositif antiviral

Un masque chirurgical  est un dispositif médical de norme EN 14 683. Il est utilisé pour éviter la projection de salive vers l’entourage. Elle offre une protection antivirale par l’intermédiaire des gouttelettes émises par celui qui porte le masque. Il protège aussi celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne. C’est un dispositif antiviral par excellence. Le masque chirurgical protège  contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air. Quand quelqu’un éternue, le masque chirurgical stoppe l’émission de gout de salive vers l’extérieur. Ce type de masque protège aussi les gens à ne pas absorber les gouttelettes émises par l’éternuement d’autres personnes. Cela grâce à son imperméabilité et son étanchéité.

La protection du masque chirurgical dure au moins 4 heures. Ce genre de masque protège les personnes qui le portent durant ce temps, mais il ne faut pas le dépasser. Le masque chirurgical doit être changé toutes les 4 heures pour qu’il garantisse une protection totale de l’individu contre le covid19.

Un masque chirurgical : appareil de protection individuelle et professionnel

Un masque chirurgical est utile dans d’autres branches plus professionnelles. C’est un dispositif efficace de protection individuelle. Il fait partie entre autres des équipements de protection individuelle (ÉPI) qui sont destinés à protéger le travailleur contre un ou plusieurs professionnels. Leur utilisation ne doit être envisagée qu’en complément des autres mesures d’élimination ou de réduction des risques non seulement, les travailleurs sont protégés contre le covid19, mais en plus ils seront éloignés des pollutions comme l’amiante.

Pour être le plus efficace possible contre le coronavirus, le masque chirurgical est conforme à la norme française et européenne NF EN 14 683. Il s’agit d’un masque  avec un bon niveau de filtration qui est utilisé en milieu de soins pour des agents infectieux. Il est également destiné a priori au grand public. 

Un masque chirurgical est également un appareil de protection respiratoire. Il est destiné à protéger celui qui le porte contre l’inhalation à la fois de gouttelettes et de particules en suspension dans l’air. Le port de ce type de masque est moins contraignant. Il offre un confort thermique, une résistance respiratoire.

Un masque chirurgical : un outil de protection pour les professionnels de la santé

Le port du masque chirurgical est obligatoire pour le professionnel de santé bien avant la pandémie. Il  s’adresse en priorité aux soignants, aux malades et aux personnes qui ont été ou qui sont en contact avec un malade ou un milieu infecté. Ces recommandations sont faites, car il y a pénurie de masques actuellement en France. Au début, le port du masque n’est pas forcément utile pour la population générale, mais grâce à ses vertus protectrices, il est devenu indispensable. Le port du masque, la majorité affirme qu’il est indispensable pour lutter contre le Covid19. Le masque est désormais obligatoire dans tous les milieux fermés.

Les médecins et les paramédicaux utilisent les masques chirurgicaux à l’hôpital, dans le clinique et dans d’autres centres médicaux. Ces accessoires servent d’équipements de protection et d’hygiène. Les risques d’infection sont trop grands lors d’une opération de soin. C’est la raison pour laquelle l’utilisation de masque chirurgical est nécessaire pour les professionnels de santé.